Dresseuse à biscuits

Une aventure parsemée de biscuits

Cookies au chocolat

L’origine : une furieuse envie d’un retour à la gourmandise

2009 : le début de l’aventure

Notre aventure commence en 2009 lorsque Laurence fait le bilan de 7 années passées dans l’agroalimentaire à imaginer des produits diététiques. Ces diktats que l’on s’impose quotidiennement ne nous rendent pas heureuses.
Concevoir des biscuits hypocaloriques et hyperprotéinés pour que les gourmandes réussissent à se contraindre au diktat des calories, plus envie !

Œuvrer pour l’uniformisation des saveurs et l’industrialisation massive du goût au détriment des nuances et des subtilités gustatives, impossible !

La petite graine de l’hédonisme gustatif commence à germer, alimentée par une devise : créer des biscuits anti-diktats et pro-plaisir !
Laurence rend son tablier pour en enfiler un autre : celui d’artisan biscuitier. Au revoir CDI, certitudes et fierté, bonjour entreprenariat, liberté et créativité gustative !

Des débuts à la force du poignet !

Les premiers biscuits sablés, faits main, sortent laborieusement du four de Laurence et sont testés par un panel de gourmandes libérées.
L’accueil est plutôt mitigé : « bof »… Mais un « bof » n’est pas un « beurkkk », c’est plutôt un encouragement à progresser !
Laurence crée donc Le Collectif des gourmandes. Elle se remet aux fourneaux et fait découvrir ses biscuits sur les marchés de Noël.

Laurence, fondatrice du Collectif des gourmandes
Sablés cranberries pavot

2010 : des sablés faits maison

De nouveaux sablés améliorés, testés et approuvés, cette fois-ci, sont prêts. Seul problème : personne ne veut les produire car leur fabrication est trop contraignante :
C’est quoi cette idée de mettre des morceaux de fruits ?!?
Une pâte à gâteau sans huile de palme, ça passera jamais à la machine…
De la cranberries ? Mais personne ne va acheter, vous n’aurez pas les volumes …

2011 : l’atelier de fabrication

Après deux années de travail acharné et grâce au soutien de la famille et des amis, notre rêve de biscuiterie se concrétise encore davantage : un modeste atelier de fabrication voit le jour, à côté de Toulouse !

Un grand merci à nos amis artisans, José et Joël, véritables anges gardiens bienfaiteurs lors de la création de cet atelier.

Peu à peu, la production se professionnalise. Une veille et vaillante machine à ensacher manuelle nous permet de mettre les biscuits dans de petits pochons. La taille est idéale pour se glisser dans un sac à main en cas de petite faim !

Atelier de production situé à Castanet-Tolosan
Dresseuse à biscuits

Puis, nous investissons dans notre meilleure alliée : la dresseuse à biscuits !!
Elle dresse et découpe la pâte à gâteau, les biscuits se rebellent et collent. Mais, à force de patience, nous finissons par les dompter ! Nous disons au revoir aux biscuits façonnés à l’emporte-pièce et adieu aux ampoules aux mains qui vont avec.
Mais nous pesons, encore aujourd’hui, la pâte de nos biscuits à la main, ça muscle les bras !

Les premiers paquets de sablés prennent place dans les rayons des Nos points de vente de Toulouse et de Navarre, quel bonheur !

L’éventail des recettes s’agrandit

2013-2014 : sablés, macarons, cookies

L’achat d’une ensacheuse automatique en 2012 nous permet de gagner du temps et d’en consacrer à la création de nouvelles recettes.

Nous lançons nos Macarons d’antan sans gluten qui reçoivent l’agrément Agrément AFDIAG en 2014.
Eh oui, même les gourmandes cœliaques ont le droit de se faire plaisir !

De nouvelles recettes viennent compléter cette jolie famille :

Le goût et le naturel sont notre ligne directrice pour toutes ces recettes : aucun renfort d’arômes, pas de conservateurs, pas d’additifs, pas d’huile de palme.

Machine à ensacher
Equipe du Collectif des gourmandes

Une équipe soudée et investie au service des saveurs

2014-2016 : un pour tous, tous pour les biscuits !

En l’espace de deux ans, l’équipe passe d’une seule personne, Laurence, à 9. Un critère de recrutement est impératif : la gourmandise !!

Le Collectif des gourmandes trouve une nouvelle organisation mais elle reste une TPE artisanale, attachée à son savoir-faire biscuitier.

Un nouveau défi : la conversion à la bio

2017 : un BIOprojet

La fabrication de biscuits sans additifs a été une première étape.
Nous voulons aujourd’hui prendre encore davantage soin du sol qui nous nourrit et de nos gourmandes et gourmands.

Nous travaillons depuis deux ans sur de nouvelles recettes utilisant uniquement des ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Notre objectif : convertir 100% de nos recettes à la bio d’ici 2020.

Conversion du Collectif des gourmandes à la bio